Conseil fédéral des 30, 31 mai et 1er juin 2007

Palestine

Que le conseil fédéral :
 

  • réaffirme sa solidarité avec le peuple palestinien et son droit à l'autodétermination ;
  • endosse la déclaration de campagne de la Coalition pour la justice et la paix en Palestine intitulée 40 ans d'occupation, c'est assez ! et invite ses syndicats à faire de même et à la faire connaître ;
  • demande à la FNEEQ et à ses syndicats de participer à la journée pour la Palestine du 9 juin 2007 marquant 40 ans d'occupation illégale des territoires palestiniens ;
  • mandate le comité exécutif et le comité action internationale de poursuivre, durant le présent mandat, un travail d'éducation et de sensibilisation et d'appuyer toutes les initiatives prises par les syndicats afin de sensibiliser leurs membres à la réalité de l'occupation militaire des territoires palestiniens ;
  • mandate le comité exécutif et le comité action internationale d'exprimer l'appui de la fédération à une campagne de boycottage, de désinvestissement et de sanctions (BDS) contre l'État israélien, qui est basé sur un travail impliquant de manière significative des organisations sociales et syndicales et à partir d'initiatives qui font consensus et qui sont reprises par ces organisations ;
  • demande à la FNEEQ et à ses syndicats d'organiser désormais chaque année une activité autour de la date du 29 novembre, consacrée par l'ONU Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien (adoptée en 1977, en mémoire de la date anniversaire de l'adoption de la résolution 181 sur le partage de la Palestine) ;
  • demande à la FNEEQ et à ses syndicats de préparer pour cette échéance 2007 un numéro spécial de Carnets destiné à tous les membres et contenant un dossier sur les principaux aspects de la question palestinienne, entre autres l'historique, le droit international, la position du gouvernement du Canada et celle du Québec, les liens économiques et culturels québécois et canadiens avec l'État israélien;
  • demande à la FNEEQ et à ses syndicats d'approcher les organisations syndicales et sociales, membres ou non de la Coalition pour la justice et la paix en Palestine, pour que soit élaborée une pétition commune destinée à la Chambre des communes ou à l'Assemblée nationale, et ayant pour but une motion condamnant le non-respect du droit international par l'État israélien.

Pour prendre connaissance des recommandations adoptées par la FNEEQ sur la Palestine depuis 2002, cliquez ici.